nouvelles


Nouvelles commentées de 2020

Choisir une autre année :

2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011

 

Une aide qui ne répond pas adéquatement aux besoins en temps de crise

Comme le souligne Hélène Baril dans son article « Hydro-Québec offre des millions aux entreprises pour réduire leur consommation » publié dans La Presse le 11 juin, Hydro-Québec table sur un nouveau programme d’efficacité énergétique comme moteur de relance pour ses clients d’affaires dans un contexte de crise. Bien que l’AQCIE reconnaisse l’importance accordée aux initiatives vertes dans une perspective d’avenir, l’aide proposée par Hydro-Québec ne répond malheureusement pas aux graves enjeux auxquels font face les consommateurs industriels d’électricité du Québec en ces temps difficiles.

Comme bien d’autres, les industries du Québec sont frappées de plein fouet par la pandémie et le ralentissement économique qui en découle. D’une part, les revenus fondent en raison de la chute de la demande de produits qui se fait ressentir dans plusieurs secteurs d’activités. D’autre part, les coûts requis pour assurer la compétitivité des usines à l’échelle mondiale jumelés aux dépenses additionnelles liées aux mesures sanitaires demeurent très élevés. Cette conjoncture crée une pression énorme au chapitre des liquidités, soit un défi réel qui se doit d’être résolu dans un avenir rapproché.

Proposer aux entreprises d’investir des sommes additionnelles dans des programmes d’efficacité énergétique est inopportun et ne rencontre pas les besoins actuels. Alors que la facture d’électricité représente un poids important pour de nombreuses usines québécoises, il importe de trouver des solutions adaptées aux graves problèmes de liquidités comme le report ou l’allègement des clauses contractuelles avec Hydro-Québec dans le but de réduire les coûts d’électricité à court terme.

À cet égard, une coalition formée par l’AQCIE et trois autres associations d’industriels (l’Association de l’aluminium du Canada, l’Association canadienne de l’industrie de la chimie et le Conseil de la transformation alimentaire du Québec) a été créée. Nous poursuivons activement nos représentations auprès du premier ministre du Québec, de ministres ayant des responsabilités économiques ainsi qu’auprès d’Hydro-Québec afin de proposer des mesures visant à réduire la pression sur les liquidités des entreprises.

L’AQCIE continue également de mettre en lumière les enjeux vécus par les industriels du Québec dans le cadre d’une cellule de veille hebdomadaire liée au secteur de l’électricité instaurée par le gouvernement du Québec.

Alors que nous continuons d’évoluer dans un climat d’incertitude et de ralentissement économique, le gouvernement du Québec se doit de mettre de l’avant des mesures adaptées aux enjeux vécus par les industriels du Québec afin de les aider à surmonter cette crise sans précédent et ainsi protéger l’activité industrielle dont dépendent maintes régions du Québec.

La Presse, le 11 juin 2020
Hélène Baril


Hydro-Québec offre des millions aux entreprises pour réduire leur consommation

En savoir plus

separateur

Pour consulter le programme d’Hydro-Québec en question, cliquer ici

séparation