nouvelles


Nouvelles commentées de 2017

Choisir une autre année :

2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011

séparation

Un nouveau rabais d'électricité au travail !

Après avoir négocié une entente à partage de risques avec Silicium Québec afin de consolider les activités structurantes de cette entreprise dans la région de Bécancour, le gouvernement annonçait cette semaine un rabais des coûts d’électricité d’environ 60 millions $ en quatre ans pour soutenir un investissement de 500 millions $ d’ArcelorMittal sur la Côte Nord.

Il s’agit exactement du genre d’actions que le gouvernement doit poser pour tirer profit d’un important avantage concurrentiel du Québec - l’hydroélectricité en surabondance - afin de soutenir la compétitivité des grandes industries actives au Québec et de maintenir leur rôle socioéconomique exceptionnel dans les régions du Québec.

Rappelons qu’il importe que ces mesures se réalisent sans impact sur les tarifs d'électricité des autres clients d’Hydro-Québec, ce qui est tout à fait possible en vertu des retombées fiscales et autres maintenues ou accrues grâce à ces rabais d’électricité.

separateur

ICI Radio-Canada, le 19 janvier 2017

Charles Alexandre Tisseyre


ArcelorMittal investit 500 M$ sur la Côte-Nord en échange d'un rabais d'électricité
L'entreprise ArcelorMittal investit près de 500 millions de dollars dans ses installations minières de la Côte-Nord. Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, en a fait l'annonce, jeudi, au forum économique de Davos.

En savoir plus

separateur

La Presse.ca, le 19 janvier 2017

Julien Arsenault, La presse canadienne


ArcelorMittal investira 500 millions sur la Côte-Nord
Sans toutefois créer de nouveaux emplois, le géant de la sidérurgie ArcelorMittal investira 500 millions de dollars sur la Côte-Nord pour modifier ses installations en échange de rabais sur l’hydroélectricité.

En savoir plus

separateur

Communiqué du gouvernement
Plan Nord : programme de rabais d’électricité


ArcelorMittal Exploitation minière Canada et ArcelorMittal Infrastructure Canada investiront près d’un demi-milliard de dollars au Québec
Davos, le 19 janvier 2017. – ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c. (AMEM) et ArcelorMittal Infrastructure Canada s.e.n.c. (AMIC) injecteront près d’un demi-milliard de dollars dans des projets d’investissements qui renforceront le secteur minier québécois et consolideront les emplois sur la Côte-Nord. Ils permettront également à l’entreprise d’accroître la productivité de la mine de Fire Lake, de poursuivre les activités au complexe minier de Mont-Wright à Port-Cartier, et de consolider l’approvisionnement en minerai de fer aux secteurs connexes, dont la sidérurgie.

En savoir plus

séparation

Le Québec doit utiliser pleinement l’hydroélectricité, l’un de ses avantages concurrentiels

La décision du gouvernement du Québec de conclure avec Silicium Québec une entente à partage de risques, communément appelée contrat spécial, est une excellente nouvelle pour tous. Notamment pour les clients d’Hydro-Québec, puisque ces ententes n’ont d'ordinaire aucune incidence sur la grille tarifaire, le gouvernement assumant les risques associés à la fluctuation des prix des matières sur lesquels elles se fondent.

Comme c’est le cas de tous les contrats spéciaux, le gouvernement voit ses engagements entièrement compensés par les retombées fiscales et autres recettes qu’il tire du maintien de l’activité de grandes entreprises, telles que Silicium Québec. À l’évidence ce sont les régions immédiates où sont implantées ces entreprises, leurs employés et leurs fournisseurs, qui profitent le plus du maintien, voire de l’accroissement éventuel, des activités et des initiatives de création de richesses dont sont généralement assorties ces ententes.

En redonnant aux tarifs industriels l’attrait qu’ils ont déjà eus, mais qu’ils ont malheureusement perdu au cours des dernières années, et en concluant, lorsque nécessaire, des contrats spéciaux d’approvisionnement, le gouvernement tire efficacement avantage de l’une de nos grandes richesses, l’hydroélectricité, et de sa surabondance à long terme.

separateur

La Presse.ca, le 17 janvier 2017
André Dubuc


Québec aidera l'usine de silicium de Bécancour avec un rabais sur l'électricité
Le gouvernement du Québec annoncera ce matin un plan de sauvetage pour l'usine de fabrication de silicium métallique de Bécancour, dans le Centre-du-Québec, prenant la forme d'un rabais substantiel du tarif d'électricité, a appris La Presse.

En savoir plus

separateur

TVA Nouvelles, le 17 janvier 2017

Rabais d’électricité pour l’usine Silicium Québec
L'usine de Silicium Québec, située à Bécancour, aura droit à un rabais d’électricité. En contrepartie, l’entreprise du Centre-du-Québec, qui existe depuis 40 ans, s’engage à investir au moins 12,6 millions $ pour se moderniser au cours des quatre prochaines années.

En savoir plus

separateur

Communiqué du gouvernement

Usine Silicium Québec de Bécancour : un plan d'investissement engendrant des retombées économiques de 26 M$
Le Gouvernement du Québec a annoncé aujourd'hui un plan d'investissement découlant d'une entente conclue avec l'entreprise Ferroglobe. Cette entente prévoit une tarification énergétique à partage de risques pour l'usine de Silicium Québec située à Bécancour. Elle permettra à l'entreprise de poursuivre ses activités et d'améliorer sa productivité en maintenant 175 emplois de qualité dans la région. Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, et la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Mme Dominique Anglade, en ont fait l'annonce aujourd'hui à Bécancour.

En savoir plus

séparation